Lac du DER

C’est parti pour 4 jours autour du lac du Der. Nous sommes logés à Giffaumont-Champaubert (51) pour être à proximité des différents points d’observations.

Voici une carte avec les principaux points de Géographie:

Lac du Der

Lundi 11 février 2019

Pour débuter ce séjour, pas besoin d’aller bien loin : au petit matin, de la location, nous avons observé 3 Harles piettes (Mergellus albellus) femelles !!! Une coche ! Et quelle joie de sortir et d’entendre de nombreux Courlis cendrés (Numenius arquata) et des Grues cendrées (Grus grus).

Nous sommes ensuite allés, pour commencer, à l’observatoire qui donne sur le lac du Der et l’île de Chantecoq.

Une fois sur place, dès le parking nous rencontrons LE Rougegorge familier (Erithacus rubecula) le moins farouche du Der. En effet, à peine arrivés, il se jette aux pieds des gens et il les suit !!!

Rougegorge familier (Erithacus rubecula) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportRougegorge familier (Erithacus rubecula) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportRougegorge familier (Erithacus rubecula) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Une fois au bord de l’eau, nous jetons le premier regard sur le Der et… C’est incroyable la quantité d’oiseaux, surtout les ansériformes (oies, canards, cygnes, etc.) !

Ce n’est pas quelques canards qui barbotent ici et là comme à notre habitude, mais des centaines et des centaines.

Beaucoup se tiennent assez loin, mais certains se mettent au pied de l’observatoire et se laissent admirer.

C’est le cas d’un petit groupe de Oies cendrées (Anser anser) très peu farouches.

Oie cendrée (Anser anser) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportOie cendrée (Anser anser) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportOie cendrée (Anser anser) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportOie cendrée (Anser anser) photographiée avec Pentax K-3+Sigma APO 150-500mm f/5-6.3 DG OS HSM

Ainsi que des Canards siffleurs (Anas penelope), dont les mâles sont magnifiques en ce moment.

Canard siffleur (Anas penelope) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportCanard siffleur (Anas penelope) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportCanard siffleur (Anas penelope) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportCanard siffleur (Anas penelope) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Et de nombreuses Sarcelles d’hiver (Anas crecca) qui poussent sans arrêt leur petit cri caractéristique.

Sarcelle d'hiver (Anas crecca) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Une Corneille noire (Corvus corone) s’est aussi approchée très près de l’observatoire.

Corneille noire (Corvus corone) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport Corneille noire (Corvus corone) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

En tout, de 09h34-11h41, nous avons observé 33 espèces d’oiseaux en grande quantité uniquement depuis l’observatoire.

Pour les espèces particulières, on peut noter des Cygnes de Bewick (Cygnus columbianus bewickii), assez commun ici, beaucoup de Grandes Aigrettes (Casmerodius albus), de même pour les Harles bièvres (Mergus merganser).

Après avoir mangé au chaud à la location, je suis parti seul pour explorer la plage devant la maison.

A peine arrivé sur la plage je suis ébahi par la quantité de Courlis cendrés (Numenius arquata), et ça n’arrête pas d’arriver sur la plage, ça devient impossible à compter.

Un cri me surprend et je repère un groupe d’oies qui se dirige vers moi. Je regarde le ventre, il est barré, puis le tour du bec, il est blanc. Il s’agit de 5 Oies rieuses (Anser albifrons) assez rares dans la région et ma deuxième observation de cette espèce.

Oie rieuse (Anser albifrons) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Je reprends le comptage des courlis quand un canard blanc fait surface : 1 Harle piette (Mergellus albellus) mâle ! Il est accompagné des 3 femelles de ce matin. Malheureusement, ils sont un peu trop loin pour les photos.

Je pars ensuite un peu plus loin, toujours le long de la plage, je croise un Tadorne de Belon (Tadorna tadorna) et beaucoup de Vanneaux huppés (Vanellus vanellus).

Je finis par trouver un spot où de nombreux oiseaux se sont regroupés. Des canards de toutes espèces (colverts, siffleurs, chipeaux, Sarcelles d’hiver, Fuligules milouins) dans la pelouse ou dans l’eau et des Oies cendrées (Anser anser).

Un peu plus loin, je tombe sur un lieu de rassemblement de Grands Cormorans (Phalacrocorax carbo) et Hérons cendrés (Ardea cinerea).

Rassemblement de Grands Cormorans et des Hérons cendrés

Devant tout ce beau monde, nagent de nombreux Harles bièvres (Mergus merganser), Grèbes huppés (Podiceps cristatus), Foulques macroules (Fulica atra) et 2 Harles huppés (Mergus serrator) assez rares ici !

Nous sommes ensuite allés sur la digue près de la station météo. Toujours des centaines de canards, notamment un nombre impressionnant de Canards pilets (Anas acuta). Nous avons aussi observé 4 Cygnes de Bewick (Cygnus columbianus bewickii) ainsi que le premier Garrot à oeil d’or (Bucephala clangula) du séjour.

Nous avons ensuite pris la route direction Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson (51).

Nous avons croisé beaucoup de Grues cendrées (Grus grus) parfois très proches de la route !

Grue cendrée (Grus grus) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportGrue cendrée (Grus grus) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Une fois arrivés dans le lieu visé, on commence à chercher une nouvelle espèce, on finit par la trouver en haut d’un buisson : c’est une Pie-grièche grise (Lanius excubitor) ! On l’observe en train de chasser et se toiletter, malheureusement trop loin pour les photos.

Et comme si cette journée n’est pas assez remplie, nous sommes allés ensuite à l’étang des Landres. Mais pas de canard sur l’eau, en revanche nous avons croisé le rare et discret Chat forestier (Felis silvestris) ! Il est blessé à la patte arrière car on le voyait boiter. Photo souvenir ; la nuit approchant et la distance n’a pas aidé pour de belles photos.

Chat forestier (Felis silvestris) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportChat forestier (Felis silvestris) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Voilà pour cette superbe première journée. Nous avons observé 55 espèces d’oiseaux dont 2 coches.

 

Mardi 12 février 2019

Pour cette nouvelle journée encore dans la brume cette fois, nous sommes tout d’abord allés à l’observatoire de la veille.

Nous sommes de nouveau accueillis par le fameux Rougegorge familier (Erithacus rubecula) du parking.

Rougegorge familier (Erithacus rubecula) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportRougegorge familier (Erithacus rubecula) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportRougegorge familier (Erithacus rubecula) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportRougegorge familier (Erithacus rubecula) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportRougegorge familier (Erithacus rubecula) photographié avec Pentax K-3+Sigma APO 150-500mm f/5-6.3 DG OS HSM

Dans la pelouse près du parking, nous trouvons beaucoup de Grives mauvis (Turdus iliacus), on n’a pas l’habitude d’en voir autant !

Une fois dans l’observatoire, nous avons un petit problème : on ne voit rien ! Non pas parce qu’il n’y a aucun oiseau, mais parce que la brume est très épaisse.

De temps en temps, une Grande Aigrette (Casmerodius albus) se détache. On peut aussi observer le groupe de canards, sarcelles et oies qui sont près de l’observatoire.

Grande Aigrette (Casmerodius albus) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Un cri sourd perce le voile, un groupe de Harles bièvres (Mergus merganser) avec des magnifiques mâles apparaissent.

Ensuite, nous sommes de nouveau allés vers l’Etang des Landres toujours aussi « désert », nous avons quand même vu un Faucon émerillon (Falco columbarius) !

Mais avant d’arriver à l’étang, on doit traverser une forêt très riche en mésanges (charbonnières, nonnettes, bleues et à longue queue) avec des Pics épeiches (Dendrocopos major), des Geais des chênes (Garrulus glandarius), des Grimpereaux des jardins (Certhia brachydactyla), des Roitelets huppés (Regulus regulus), des Sittelles torchepots (Sitta europaea), des Rougegorges familiers (Erithacus rubecula) et des Troglodytes mignons (Troglodytes troglodytes).

Un Merle noir (Turdus merula) s’est laissé photographié.

Merle noir (Turdus merula) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Une fois arrivés au Grand-Coulon, la brume s’éclaircie dévoilant plusieurs centaines de canards dont des colverts (Anas platyrhynchos), des pilets (Anas acuta), des souchets (Anas clypeata), des Fuligules morillons (Aythya fuligula), des Sarcelles d’hiver (Anas crecca), des Oies cendrées (Anser anser) et des Cygnes tuberculés (Cygnus olor).

Observatoire du Grand Coulon

Groupe de canards et fuligules sur le Grand Coulon

Nous sommes retournés à côté de l’observatoire, mais rien de plus à signaler.

Observatoire du Der vu depuis la digue

Dans le début d’après-midi, la brume s’est levée, nous sommes donc allés sur la digue près de la station météo, nous avons observé 8 Cygnes de Bewick (Cygnus columbianus bewickii), 2 Oies rieuses (Anser albifrons) et beaucoup de canards, ainsi que des Garrots à oeil d’or (Bucephala clangula) et des Harles bièvres (Mergus merganser).

Nous avons ensuite pris la direction de Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement (51) pour explorer le bassin Nord et voir l’autre côté de Chantecoq.

Digue séparant le bassin Nord (à droite) et le Lac du Der (à gauche)

Une fois arrivés côté bassin Nord, nous constatons qu’il y a beaucoup, mais beaucoup de Fuligules milouins (Aythya ferina), mais aussi des Garrots à œil d’or (Bucephala clangula) dont de nombreux mâles paradent poussant un petit chant assez marrant « bii-biiitch » nasal !

Garrot à œil d'or (Bucephala clangula) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Côté lac du Der, nous observons de nombreux canards de toutes les espèces, ainsi que des Harles bièvres (Mergus merganser) et beaucoup de Grands Cormorans (Phalacrocorax carbo). Nous avons aussi vu des Oies rieuses (Anser albifrons) sur Chantecoq.

lac du Der

Lac du Der

Dans le port trainent des Pipits spioncelles (Anthus spinoletta) et un Martin-pêcheur d’Europe (Alcedo atthis).

Voilà comment se termine cette deuxième journée sous le chant des Garrots à œil d’or. Nous avons observé 59 espèces, mais moins de photos.

Mercredi 13 février 2019

Journée qui s’annonce ensoleillée ! (Enfin presque).

C’est avec un magnifique ciel bleu que nous commençons cette journée, direction l’Etang de la Horre.

Une fois arrivés, nous sommes surpris par la quantité d’oiseaux, toujours autant de canards, mais aussi pas mal de Chevaliers arlequins (Tringa erythropus).

Malheureusement l’observation s’est écourtée par la venue soudaine du brouillard plongeant l’étang dans une nouvelle ambiance.

Un couple de Harle bièvre (Mergus merganser) trop occupé à pêcher s’est approché.

Harle bièvre (Mergus merganser) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Suivi d’un couple de Harle piette (Mergellus albellus) !

Harle piette (Mergellus albellus) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportHarle piette (Mergellus albellus) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Nous sommes ensuite retournés sur les étangs des Landres et du Grand-Coulon. De nombreux fuligules (milouins et morillons) sont observés sur le premier ainsi qu’un Cygne tuberculé (Cygnus olor) peu farouche.

Cygne tuberculé (Cygnus olor) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportCygne tuberculé (Cygnus olor) photographié avec Pentax K-3+Sigma APO 150-500mm f/5-6.3 DG OS HSM

Et des Foulques macroules (Fulica atra) dont une assez près.

Foulque macroule (Fulica atra) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Sur l’Etang du Grand-Coulon, toujours autant de canards, c’est vraiment incroyable la vie sur un havre de paix.

Nous avons pique-niqué à l’observatoire.

Nous avons observé les mêmes espèces, mais on a observé 5 Combattants variés (Philomachus pugnax) en plus.

Dans le début de l’après-midi, nous sommes allés à Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement (51).

Nous avons de nouveau observé dans le bassin Nord de nombreux fuligules milouins et morillons, ainsi que des Garrots à œil d’or et des Nettes rousses (Netta rufina).

Sur le lac du Der, toujours autant de Grands Cormorans (Phalacrocorax carbo) et de Harles bièvres (Mergus merganser). Les oies (cendrées et rieuses) et les Cygnes de Bewick (Cygnus columbianus bewickii) sont toujours présents, mais aussi toujours loin.

Nous décidons ensuite d’aller sur la digue au bout du village de Giffaumont-Champaubert (51) pour avoir une vue d’ensemble. Nous observons tout d’abord un Faucon pèlerin (Falco peregrinus) en chasse.

île de Chantecoq depuis Giffaumont-Champaubert

Puis soudain surgissant de nulle part le fameux Pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla) !!!

C’est le Graal du séjour, chaque année des Pygargues à queue blanche passent l’hiver sur les lacs de Champagne. Après 3 jours de recherche, on le voit enfin. Malheureusement, il disparaît assez vite derrière les arbres de Chantecoq puis par chance, il s’élève de nouveau dans le ciel accompagné d’un deuxième. Tous les deux ont la queue blanche, ce sont des adultes.

Pour finir la journée, nous sommes allés devant la location pour observer les Courlis cendrés (Numenius arquata) se préparer au dortoir avec les Grues cendrées (Grus grus).

Courlis cendré (Numenius arquata) photographié avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Aujourd’hui, nous avons observé 56 espèces d’oiseaux.

Jeudi 14 février 2019

Pour cette dernière journée au lac du Der, nous avons passé la journée à Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement (51) pour observer la migration des Grues cendrées (Grus grus) qui profitent du beau temps pour partir dans de grands vols bruyants composés de plusieurs centaines voire milliers d’individus, encore un magnifique spectacle de la nature !

Lac du DerLac du Der avec les Grues cendréesGrue cendrée (Grus grus) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportGrue cendrée (Grus grus) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM SportGrue cendrée (Grus grus) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Nous avons aussi fouillé les fuligules du bassin Nord, qui sont assez près ce matin, parmi les milouins et morillons, nous observons au moins un milouinan (Aythya marila) sûr et un Harle piette (Mergellus albellus) mâle. Une femelle est observée ensuite avec les Harles bièvres sur le Der.

Sur le Der, nous observons toujours les canards, les oies, les grands cormorans et les cygnes.

Sur la pelouse, des Linottes mélodieuses (Carduelis cannabina), des Pipits spioncelles (Anthus spinoletta) et des Bergeronnettes grises (Motacilla alba) nous tiennent compagnie.

Vers 16h, je repère un groupe d’oies posées sur un îlot, mais impossible à identifier à cause de la distance.

Nous prenons la voiture pour se rapprocher. Nous finissons par retrouver l’îlot, mais au début, nous voyons que des cendrées, puis une tête sombre, avec le bec sombre aussi, se relève puis 2 : des Oies des moissons (Anser fabalis) !

Oie des moisson (Anser fabalis) photographiée avec Canon EOS 5D Mark IV + Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM Sport

Au fur et à mesure que nous en trouvons, elles s’envolent pour aller se poser dans un champ derrière nous, mais derrière les habitations.

Nous reprenons la voiture pour les chercher, en vain, mais nous voyons de nombreux chevreuils.

Nous avons observé 52 espèces d’oiseaux aujourd’hui.

Voilà comment se termine ce séjour autour du lac du Der. Nous avons observé en tout 84 espèces d’oiseaux souvent en très grande quantité. Comme quoi un monde sans chasse est un monde qui va mieux.

Maintenant direction les lacs de la forêt d’Orient !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *